La Conscience-Force


LA SPIRITUALITE
ET
LA CONSCIENCE
L’EVEIL

__________

La conscience (Cit ou Chit) est le fondement de la spiritualité. Cette dernière consiste à élever le niveau de conscience.

La sophrologie, les yogas (Siddha yoga ou yoga intégral de Shri Aurobindo), les mantras, la dévotion par les rituels amènent tous individuellement ou pratiqués ensemble à changer le niveau de conscience.
Le but à atteindre c’est la conscience force lumière supramentale. Le supramental, c’est SAT – CIT – ANANDA c’est-à-dire ETRE – CONSCIENCE – BEATITUDE et sur le plan des traditions Hindous (vishnouite ou sivaiste) et chrétienne :

  • Brahma
  • Saraswati
  • Père / Mère
  • Vishnou
  • Lakhsmi
  • Christ
  • Esprit Saint

= La Trimurti ou la Trinité

  • Shiva
  • Parvati
  • Fils


Sat – Cit – Ananda = Unité = Trinité = Ischvara = Brahman
Père/Mère – Esprit Saint Christ- Fils = Unité = Trinité = Dieu
Un = Deux = Trois = Triangle = Pyramide
Un + Un + Un = 111 = 3 = 1 = Infini = Éternel
= 777 = 2 + 1 = 21 = Le Monde

__________

La conscience est cette Présence, ce Vivant en nous-même. C’est le témoin de nos perceptions.
C’est l’Être en nous.
Comprenant et vivant cela de manière tangible, vraie, avec foi réelle c’est la Paix, le Calme, le Silence, la Joie (Ananda), le Bonheur, l’Amour, la Jouissance, l’Extase, le Samadhi ou Turiya ou Nirvana qui saturent nos cellules.
Les mantras sont des moyens sûrs pour élever notre dimension de la 3ème à la 5ème et au-delà sans limites et accéder à l’Eveil de notre conscience- force-lumière supramentale, la signature de notre Sadhana et aboutissement des yogas en devenant UN et sans l’Illusion (Maya) détruite avant cela.
C’est la divinisation des cellules, donc du corps, de la Matière ; c’est l’Homme consciemment devenu Dieu = L’Homme supramental mis à jour par Shri Aurobindo et qui peuplera la nouvelle Terre appelée Émeraude c’est-à-dire le Paradis Terrestre = une projection physique de Shambhallah, sur Terre avec une population d’Êtres ascensionnés.

__________

Le pouvoir de la conscience, c’est la volonté.
Plus la conscience évolue, s’élève, plus le pouvoir de la volonté devient puissant et grand. Et de la même manière pour la Paix et la Joie (Ananda) intérieure et la projection immédiate de la paix, de la joie et de tous leurs dérivés à l’extérieur de soi, dans le monde et l’univers tout entier.
La conscience est Énergie (Shakti = Kundalini).
Par la répétition des mantras suivants :

OM NA MAH SHIVAYAH OM

OM MANI PADME HUM OM

On fait monter ou descendre cette Énergie qui est la lumière transcendantale sous forme de Bindu Blanc ou Perle bleue ou autre lumière gros comme la pointe d’un cheveu mais qui contient tout le devenir de l’Homme vers sa supramentalisation jouissive = joie inconditionnelle, paix inconditionnelle, compassion totale, amour et bonheur inconditionnels. Cela est résumé par les mots :
EVEIL – ILLUMINATION – REALISATION DU SOI – SAMADHI – TURIYA – NIRVANA;
Le but de la spiritualité est cet EVEIL d’abord individuel et, par projection, cosmique.
A ce stade l’Éveil exprime le début d’une nouvelle vie éternelle communiant avec cette PRESENCE – TEMOIN Divine en nous et autour de nous, sans limites dans son Évolution = c’est la Fin sans Fin vers un ailleurs sans bornes, sans plafond et dans l’immédiat. C’est le destin de toute l’Humanité, dès maintenant comme auparavant pour quelques uns ou quelques unes, et dont le réel « point zéro » est le 21-12-2012.
Mais pour l’homme actuel cela ne détruit pas le mental, le sentimental et l’émotionnel mais ceux-ci ont été divinisés = les Interdits deviennent permis mais pas avant cette transfiguration, cette métanoia cette individuation.

________

Il y a 3 sortes d’EVEIL mais qui s’incluent les uns dans les autres :

Éveil extatique = centre de conscience au niveau du 7ème chakra

Éveil haral = centre de conscience au niveau du Hara (entre le 1er et le 2ème chakra)

Éveil solaire = centre de conscience au niveau du coeur entre le 4ème et le 5ème chakra appelé coeur Divin ou Sacré coeur.
Ces éveils ont comme possibilités d’apporter la clairvoyance ou une intuition développée et l’accès à une connaissance variée et une créativité immense.
Jusqu’à présent on peut dire comme l’ont dit des Maîtres en Inde à Thybel de Thorrinthe il y en à 1 sur 1000000 à vivre une telle expérience d’EVEIL dans la Jouissance divine cellulaire, à vivre une telle spiritualité, et vivre dans la paix, l’amour, le bonheur inconditionnels.
L’ère nouvelle vers laquelle l’Humanité se dirige apportera cet Éveil à tous et à toutes pour former sur la Terre d’Émeraude divinisée une humanité lumineuse et pleine d’un amour inconditionnel et universel.
« En notre fin de la 3ème dimension est notre commencement, dans la 5ème dimension UNITE – LUMIERE »


LA CONSCIENCE


La conscience (Cit ou Chit)
A la base de l’attitude spirituelle on trouve la notion de conscience que par des pratiques (Sadhana) on est amené à élever.
C’est la partie la plus importante qui se trouve en l’Homme comme dans toute la manifestation extérieure à savoir le minéral, le végétal, l’animal, dans toutes les choses animées ou inanimées.
“La conscience est tout ce qui est” dit inlassablement Ramesh S. Balsekar dans ses enseignements.
Le développement de la conscience, son Eveil, intervient par exemple lors d’un travail en Sophrologie. Dans cette discipline on passe d’un stade d’ondes Beta à l’état éveillé, à des ondes Alpha (ou Théta ou Delta). Chaque fois que l’on fait un travail en sophrologie ou en relaxation, méditation, on élève sa conscience et on nettoie ses inconscients cellulaire, instinctogène, collectif et personnel.

Selon Shri Aurobindo la conscience est une force, un pouvoir, Il parle de conscience force supramentale vers laquelle tend l’Humanité, de plus en plus (5ème dimension).
La conscience correspond à notre volonté, à nos désirs, à notre compréhension de ce qui se passe en nous ou autour de nous, à notre faculté de concevoir ou de préparer quelque chose par la visualisation ; elle est également notre capacité à ressentir.
En nous, elle est l’essence de l’Amour, de la Béatitude (Ananda) de la Félicité, de la Joie, de la Paix, de la jouissance et du plaisir. Elever notre niveau de conscience c’est développer, jusqu’à ce que l’on appelle l’Eveil, toutes ces qualités qui viennent d’être énumérées.
Etre conscient c’est être témoin, en permanence, de tout ce que l’on perçoit, que l’on vit dans nos activités ou passivités de tous les jours.
C’est être dans la verticalité et non dans l’horizontalité de nos pensées le plus souvent stressantes ou déstabilisantes.
“Il ne faut pas prendre livraison de nos pensées” à l’horizontal comme le disait Shri Nisargadatta Maharaj mais rester dans la verticalité c’est à dire le silence qui est paix.
Plus on développe sa conscience, moins on s’implique dans les pensées, plus notre pouvoir de volonté est puissant.
Plus on développe sa conscience également, plus notre paix intérieure est intense.


La conscience est Force.
La conscience est Pouvoir.
La conscience est Energie.
La conscience est Volonté.
La conscience est Paix.
La conscience est Joie, Félicité, Béatitude (Ananda).
La conscience est Lumière intérieure.
La conscience est Bonheur intérieur.
La conscience est Eveil, Réalisation, Samadhi, Turiya.


Dans le corps de l’Homme il y a des centres d’Energie appelés chakras. Ce sont aussi des centres de conscience.
Il arrive au cours de ses recherches de rencontrer son Maître qui connait ce chemin de l’Eveil, du développement de la conscience. Par sa grâce, il peut lui éveiller par initiation (Shaktipat) la kundalini (Energie endormie dans le coccyx) ; et le cheminement de cette énergie à travers le canal central (Sushumna) de la colonne vertébrale, les centres d’énergie, les centres de conscience s’éveillent jusqu’au jour où le chercheur s’exclame “je suis celui que je suis” ou tout simplement “je suis cela” “Tat Aham Asi”.


C’est la fin de la recherche et le départ d’une vie nouvelle dans la paix inconditionnelle intérieure. C’est aussi un moment extatique non permanent (cela est rare) mais qui se renouvelle souvent. La conscience force s’installe dans le 7ème centre d’Energie (chakra) sur la tête et s’ouvre aux dimensions supérieures à partir du 8ème chakra (15 cm au dessus de la tête).
Pour aider ce développement de la conscience et obtenir l’Eveil, les Maîtres de l’Inde donnent des mantras (noms divins) que l’on répète ouvertement ou silencieusement comme unique pensée chassant les autres pensées ; et, à un moment précis (méditation) les yeux fermés, et dans le silence, on pénètre dans l’immense monde intérieur de paix, de bonheur, de lumières transcendantales.
Les Maîtres disent qu’il y en a un sur un million qui peut faire cette expérience.
Cependant depuis 2007, l’entrée dans la 5ème dimension permet à davantage d’adeptes d’obtenir cet Eveil c’est à dire la Jouissance intérieure du SOI Divin.

__________

3 Modes de fonctionnement de la conscience

  1. Analyse : Comment telle chose fonctionne-t-elle ?
  2. Synthèse : Connaissance et maîtrise de cette chose.
  3. Intégration : quelque chose travaillée consciemment devient inconscient tout en fonctionnant car intégré. (cf p 2 : Le corps de Lumière – « L’ascension et le corps de Lumière » – Angel’s Place – 30.09.08 Dr Ayoun – Autres dimensions – « Contacts avec les mondes de lumières ».


La respiration, la circulation du sang sont des mécanismes de conscience intégrés depuis des dizaines de millions d’années.
La « marche » est quelque chose que l’on doit réapprendre à chaque naissance. Nous devons focaliser notre conscience sur cet acte jusqu’à ce que cette étape soit intégrée.
Après, la marche devient automatique. Actuellement, il nous est demandé de franchir une nouvelle étape qu’est l’intégration du 3ème niveau de conscience appelé « corps astral » ou niveau Emotionnel.
Jusqu’à présent pour certaines choses, on analysait et synthétisait mais on n’intégrait pas car notre conscience fonctionnait sur un mode de distanciation et de séparativité entre le sujet et l’objet. Nous étions obligés de nous distancier par rapport à l’objet de manière à la reconnaître.
Cependant maintenant, nous pouvons fusionner de manière consciente avec l’objet, un arbre par exemple, et de le faire notre.
Il n’y a que très peu d’individus qui accèdent à ce 4ème Etat de Conscience.

__________

Il y a 50 731 ans avant Jésus Christ, à la création de l’Atlantide, au 1er Concile d’ALTA, il fut permis à la race d’observer son « extérieur », de voir la différence entre l’intérieur et l’extérieur. Ceci passant par le développement d’un corps appelé « corps astral ou corps émotionnel » alors naquit l’Emotion qui correspond au 3ème niveau de conscience. C’est le niveau de conscience que nous connaissons aujourd’hui.

__________

En ce 21ème siècle, Ere du Verseau, il nous est demandé de ne plus fonctionner sur un mode égoïste, distancié, séparé.

__________

Le 4ème niveau de conscience que l’on peut appeler : Amour Universel ou le Christ en soi est la grande mutation actuelle.
Il faut intégrer la notion de communion entre soi et les autres, entre soi et la nature, entre soi et le cosmos. Nous sommes un avec tout cela. Il ne doit plus y avoir de séparation, de discrimination entre soi et tout cela.
Il s’agit là d’une conscience collective dans l’Amour.

__________

Après ce 4ème niveau, il y a encore d’autres niveaux mais nous en sommes encore éloignés : La Conscience Cosmique
La Conscience Divine (Réintégration dans le divin).

__________

L’aura jaune-doré qui entoure la tête des saints et qui figure en couleur dans les oeuvres de Thybel de Thorrinthe, représente ce que l’on appelle : le Corps de Lumière – le Corps de Gloire ou Glorieux – Le Corps Immortel.

__________

A un certain stade de développement de la conscience, l’être humain rentre en contact avec son AME et les différents symptômes en rapport avec ce contact correspondent au développement et à la constitution du Corps de Lumière.
Constituer un Corps de Lumière signifie d’abord de trouver la Lumière (BINDU).
Cela se peut à travers un catalyseur : Méditation – Lieu magique – un maître (GURU).
Ce catalyseur ne fait rien. Il se contente d’être et, par sa présence, éveille en nous la Dimension de l’Ame.
Si on rencontre ce catalyseur, on va s’éveiller et alors un certain nombre de modifications au niveau physiologique ou énergétique va se produire, ainsi qu’une modification sur le plan Conscience (Thybel de Thorrinthe est entré sur ce chemin de l’Eveil en 1972 et à plusieurs reprises).
Ce que l’on ressent à ce moment, ce sont des sortes de courant d’air frais, d’attouchements subtils. C’est le premier contact avec la Lumière – Voir le Bindu de Lumière blanche sans support en méditation est un autre signe (cf 1988 : Thybel de Thorrinthe)

Là, le vide est déchiré, la vision des choses invisibles, l’adombrement, commence.
Nous sommes « Initiés ». C’est une Grâce – Nous sommes « appelés » mais pas encore « Elus ».
Dans les premiers temps, le rythme du sommeil se modifie.
Un pont est établi entre sa personnalité inférieure et son Soi intérieur ou Ame. En Inde on parle de la construction de l’ANTHAKARANA.
C’est la « corde d’or » qui unit le corps physique au corps éthérique et astral. L’être humain est en contact avec son âme. Le corps de lumière peut se constituer.
Là, à ce stade, des siddhis vont se produire car le yogi a choisi la voie du Divin, la voie du coeur et le siddhi est le « chant de l’âme », un son très aigu entendu dans l’oreille gauche ou d’entendre son prénom ou son nom (cf 2011/2012 chez Thybel de Thorrinthe).
Il y a aussi « le chant du grillon »
C’est un ultra-son preuve que le yogi est dans la voie du coeur.
C’est l’ouverture de la « porte de l’entendement » du Divin.
Ce sifflement est la 2ème étape.
On constate des baillements ou des éternuements, signes que l’on est en contact avec d’autres dimensions.
Ce sifflement devient bilatéral et plus fort lorsque l’on vit l’ANANDA (la Joie) dans le coeur. Nous entrons dans un tourbillon d’Amour (cf « les Fruits de la Grâce » de Thybel de Thorrinthe).

Laissez un commentaire